Paris
+95°F
Mostly Cloudy

Location courte durée : Comment rénover son appartement en 5 étapes ?

15 août 2022
Temps de lecture : 5 min.

Lorsque l’on décide de mettre son appartement à la location, c’est bien souvent l’occasion parfaite pour y effectuer des rénovations. Qu’elles soient importantes ou non, elles sont la plupart du temps nécessaires. C’est encore plus vrai pour les locations de courte durée. En effet, celles-ci accueilleront beaucoup plus de locataires différents et nécessitent donc de plaire au plus grand nombre.

La difficulté, dans le cas d’un appartement destiné à la location saisonnière est qu’il s’agit dans la grande majorité des cas de sa résidence principale. Aussi, il doit être à la fois attirant pour les potentiels hôtes tout en gardant le cachet et l’identité qui justifient que vous y viviez au quotidien.

1ère étape : S’informer sur les tendances déco

La particularité d’un appartement mis en location est qu’il est soudainement mis en concurrence avec d’autres appartements similaires. Quand bien même vos futurs locataires aient déjà réduit leur champ de recherche selon le nombre de chambres ou la situation géographique, il existera toujours autour de chez vous des appartements meublés correspondant à leurs critères, en particulier sur des sites comme Airbnb où les annonces sont légion.

La différence peut donc se faire sur l’aspect visuel. La décoration de votre appartement sera ainsi un véritable critère de décision, sans oublier la qualité des photos, parfois très variable.

N’hésitez pas à vous mettre dans la peau d’un internaute et consultez les autres annonces. Celles-ci pourraient vous indiquer s’il y a un style décoratif particulièrement récurrent ou si à l’inverse certains éléments ne se retrouvent dans aucun autre appartement mis à la location.

Pinterest, une bonne source d’inspiration

De la même manière, les réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest regorgent d’images tirées de comptes dédiés à la décoration ou au design d’intérieur.

Gardez bien en tête qu’il s’agit là de tendances et que personne ne vous forcera à modifier de fond en comble votre appartement.

2e étape : S’appuyer sur les conseils de professionnels

Si vous possédez des connaissances préalables de design d’intérieur ou d’ameublement, tant mieux. Sinon, il est toujours utile de faire appel à un professionnel de la spécialité.

Il n’est en revanche pas forcément nécessaire de demander conseil à un designer d’intérieur hors de prix. Celui-ci vous orienterait vraisemblablement vers des choix esthétiques raffinés, s’appuyant sur des meubles et des éléments de décoration aux matières choisies avec soin mais l’investissement demandé pourrait être bien supérieur à ce dont vous avez véritablement besoin.

Il se peut que vous connaissiez des personnes ayant elles aussi fait le choix de mettre leur lieu de vie à la location à la semaine. Elles peuvent être de bon conseil car elles aussi auront dû faire des choix décoratifs en conséquence. De la même manière, des professionnels du bâtiment peuvent avoir un œil avisé sur ce genre de projets de par leur expérience dans ce domaine.

Si vous désirez passer par l’intermédiaire d’une agence pour qu’elle s’occupe de la gestion de votre bien, sachez que celle-ci sera également parfaitement qualifiée pour répondre à vos questions. Certaines d’entre elles voient passer des centaines, voire des milliers d’appartements. Si tant est qu’elles aient de l’expérience dans le domaine, elles savent pertinemment ce qui plaît et ce qui plaît moins.

Cela peut aussi dépendre de la clientèle visée. Selon que vous souhaitiez louer à tout le monde ou vous adresser à des locataires plus ciblés, là aussi vos choix peuvent faire une différence.

3e étape : Prendre soin des moindres détails

Lors de la location de votre appartement et particulièrement si celui-ci dispose d’un certain standing, vous serez confrontés à tous types de clients, des plus bienveillants aux plus exigeants.

Aussi, il convient d’anticiper les besoins des autres, même ceux auxquels vous ne penseriez pas nécessairement de prime abord.

Parmi ceux-ci, on peut notamment relever :

  • l’isolation phonique, afin de garantir la sérénité de vos locataires mais aussi de vos voisins,
  • la ventilation de l’appartement et notamment des salles de bain, grâce à l’installation d’une VMC,
  • l’installation d’une hotte aspirante au dessus des plaques de cuisson,
  • l’installation de la fibre optique.
La hotte aspirante, un élément bienvenu dans la cuisine (Unsplash/ralphkayden)

Ces différents éléments n’ont rien d’obligatoire mais ils peuvent nettement augmenter le confort des personnes habitant l’appartement et, de fait, le standing de celui-ci qui pourra être ainsi loué à un tarif supérieur.

Une nouvelle fois ici, les conseils des professionnels peuvent s’avérer extrêmement précieux. Aussi n’hésitez pas à vous tourner vers ceux-ci.

4e étape : Investir dans des meubles de bonne facture

Une fois la phase de rénovation à proprement parler terminée, nous arrivons désormais à la partie liée à l’ameublement de votre appartement.

En premier lieu, il faut rappeler qu’un certain nombre d’éléments sont absolument nécessaires pour que le bien soit considéré comme meublé. Parmi ceux-ci, un lit, une table, des chaises, un réfrigérateur, des étagères, etc.

S’il s’agit de votre résidence principale, on peut partir du principe qu’ils se trouvent déjà sur place mais il est toujours bon de le rappeler.

Le choix des meubles ensuite doit se faire selon vos goûts, car après tout vous serez ceux qui vivrez dans l’appartement le plus clair de l’année, mais il doit aussi être fait avec pragmatisme.

Des meubles élégants mais solides

En effet, 120 jours dans l’année (au maximum), se trouveront dans l’appartement des personnes pour qui ces meubles et ces objets n’ont aucune valeur sentimentale. Sans dire que tous les locataires sont peu précautionneux, loin de là heureusement, mais les différentes allées et venues avec des valises, des sacs, posés à des endroits différents de votre utilisation personnelle, viendront naturellement dégrader les lieux.

Il convient donc de limiter au maximum l’impact visuel et financier de ces éventuelles dégradations. Optez ainsi pour des meubles à la fois robustes et facilement nettoyables. Un des premiers réflexes serait de choisir des meubles de basse qualité et aisément remplaçables mais si l’on veut parvenir à un objectif de standing plus élevé, c’est au contraire la durabilité desdits meubles qu’il faudra avant tout privilégier. Et comme il s’agira aussi en premier lieu de vos meubles personnels, il est toujours plus agréable de dormir dans un lit confortable, de dîner sur une table solide et de ranger ses livres dans une bibliothèque qui ne bouge pas.

5e étape : Harmoniser la décoration

Enfin, il convient également de construire une atmosphère cohérente entre les différentes pièces de votre domicile. Certes, tous les goûts sont dans la nature et certains visiteurs sont attirés par des ambiances atypiques. Cependant, par définition, l’atypie n’est pas la norme. Aussi, le plus clair du temps, les potentiels locataires souhaiteront trouver chez vous une décoration chaleureuse et homogène.

Pour ce faire, le principal conseil que nous pourrions vous donner serait d’opter pour des couleurs relativement sobres et neutres, au moins pour les éléments principaux.

Bien évidemment, des touches colorées sont tout à fait appréciables si elles interviennent de manière cohérente avec le reste de la décoration. Là encore, l’intervention d’un conseiller en la matière peut être intéressante, voire déterminante.

Rappelons encore une fois que votre appartement ne sera pas seul sur le marché mais subira une concurrence frontale et parfois féroce. Aussi doit-il paraître le plus attrayant possible pour la majorité de la clientèle éventuelle.

Conclusion

Les facteurs de réussite dans le cadre de la rénovation d’un appartement sont multiples comme nous avons pu le voir. La difficulté dans le cadre de la location court terme est qu’il doit concilier à la fois vos goûts personnels ainsi que ceux de plusieurs dizaines, voire centaines de potentiels locataires. Pour résumer, voici les quelques points à retenir :

  • S’intéresser aux tendances déco et design et identifier ce qui fonctionne ou pas et ce qui peut être compatible avec votre domicile,
  • S’appuyer sur des professionnels compétents et de bon conseil,
  • Répondre au maximum de problématiques en agrémentant votre appartement des petits (ou gros) plus qui font la différence (fibre optique, ventilation, etc.),
  • Choisir des meubles à la fois esthétiques et durables,
  • Réussir à obtenir une décoration cohérente dans l’ensemble de l’appartement.

Il peut être complexe d’appréhender le nombre de changements à effectuer ainsi que leur ampleur. Aussi n’hésitez pas à faire appel à GLAMAPARIS. Spécialistes de la location meublée de courte durée depuis 2008, nous savons prodiguer les conseils adaptés pour la location.

Ma sélection d’appartements

Liste vide

Ajoutez les appartements que vous aimez ou que vous souhaitez enregistrer en cliquant sur l'icône

Trouver un appartement